Cosenostreacasanostra


Bernard Maris: "L'economia è resa appositamente incomprensibile, è il canto gregoriano della sottomissione degli uomini"
Denis Robert: "La raison pour laquelle je n'ai jamais fait un bon journaliste, c'est que je passe trop de temps à rêver à une vie meilleure". (La ragione per cui non sono mai stato un bravo giornalista è che passo troppo tempo a sognare una vita migliore)

domenica 13 aprile 2014

Bilans des banques centrales pour les nuls !

10

Bilans des banques centrales pour les nuls !

Rédigé par jp-chevallier dans la rubrique Banques
La banque centrale helvète (la BNS) peut être considérée comme le modèle des banques centrales : c’est une banque qui présente des aspects de banque ordinaire dans la mesure où elle est constituée sous la forme d’une société anonyme cotée en bourse ayant des actionnaires privés mais aussi publics, les cantons et les banques cantonales qui sont majoritaires,
Document 1 :

Elle présente donc des bilans comme toutes les autres entreprises, avec des capitaux propres constitués d’un capital apporté par les actionnaires initiaux (100 000 actions à 250 francs, soit 25 millions) et surtout de réserves accumulées, dont 48 milliards de francs sous la dénomination de provisions pour réserves monétaires constituées pour l’essentiel de bénéfices accumulés
Document 2 :

… qui peuvent être aussi des déficits ! … comme par exemple quand les cours de l’or baissent, ce qui s’est passé en 2013 (15 milliards de pertes sur ce poste !).
Tous les 8 millions de petits Suisses en ont compris les conséquences : les cantons actionnaires ne recevront pas de dividendes cette année, ce qui sera automatiquement compensé par des hausses d’impôts, ce qui les rend furieux, dans la mesure où ils peuvent l’être…
Le problème est qu’ils sont cernés par 330 millions de barbares ignares qui ont adopté une monnaie unique contre nature dépendant de la BCE qui n’est pas une banque ordinaire.
En effet, pour éviter de faire apparaitre leurs erreurs de gestion, en particulier des déficits, les Marioles de la BCE ne publient pas le montant des capitaux propres, mais le capital (poste 12) d’une part et des comptes de réévaluation (poste 11) qui sont en fait constitués des réserves accumulées provenant pour l’essentiel des bénéfices accumulés (et éventuellement de déficits !) comme pour la BNS…
Document 3 :

407 milliards d’euros au 31 décembre 2012 qui sont tombés à… 262 milliards au 31 décembre 2013
Document 4 :

… ce qui signifie que ces Marioles de la BCE ont fait perdre… 145 milliards d’euros aux malheureux Euro-zonards qui n’ont rien compris à la manip ! … et non pas 42 milliards comme je l’ai écrit précédemment par erreur.
Ces pertes gigantesques proviennent pour l’essentiel de la chute des cours de l’or dont la valeur détenue par la BCE est tombée de 438 milliards d’euros fin 2012
Document 5 :

… à 302 milliards fin 2013
Document 6 :

… soit une perte gigantesque de 135 milliards sur ce seul poste !
Ces exemples de bilans de banques centrales montrent une fois de plus l’incompréhensible folie qui s’est emparée de ces 330 millions d’Euro-zonards alors que les 8 millions d’heureux petits Suisses continuent à raisonner et à réagir normalement, correctement.
Une telle absurdité (qu’est l’euro) ne peut que produire un gigantesque cataclysme. Seule la date est inconnue.
Une remarque pour terminer : les banques centrales ne devraient pas détenir d’or car il s’agit d’un actif dont le cours peut varier de façon inattendue, ce qui peut avoir de graves conséquences.
La richesse des nations et de leurs habitants ne dépend pas de la détention d’or, mais de leur aptitude à créer des richesses.
Les banques centrales ont pour fonction de gérer le système monétaire de leur nation afin que cetterichesse des nations soit optimisée.
Tout est simple.
P.S. : pour les flemmards du mulot, cliquer ici pour voir la page de la BNS donnant les informations sur sa cotation en bourse :
Document 7 :

Et il y en a qui osent encore douter de ce que j’écris !!!
Posta un commento

Disclaimer

AVVISO - Ai sensi dell'art. 1, comma 1 del decreto-legge 22 marzo 2004, n. 72, come modificato dalla legge di conversione 21 maggio 2004 n. 128, le opere presenti su questo sito hanno assolto gli obblighi derivanti dalla normativa sul diritto d'autore e sui diritti connessi.

I testi pubblicati dal sito mercatoliberotestimonianze.blogspot.com possono essere liberamente distribuiti alle seguenti condizioni:
1) i testi e i titoli devono rimanere nel loro formato originale;
2) la distribuzione non deve essere finalizzata al lucro;
3) deve essere citata la fonte e l'autore e l'indirizzo web da cui sono stati tratti.