Cosenostreacasanostra


Bernard Maris: "L'economia è resa appositamente incomprensibile, è il canto gregoriano della sottomissione degli uomini"
Denis Robert: "La raison pour laquelle je n'ai jamais fait un bon journaliste, c'est que je passe trop de temps à rêver à une vie meilleure". (La ragione per cui non sono mai stato un bravo giornalista è che passo troppo tempo a sognare una vita migliore)

mercoledì 18 febbraio 2015

2009: Clearstream : Backes dénonce le "réseau Frère"


Challenges.fr


Comme révélé lundi par Challenges.fr, l'ancien responsable informatique de la chambre de compensation veut témoigner sur une plainte visant le milliardaire belge.

Albert Frère (c) SipaAlbert Frère (c) Sipa


Selon un courrier révélé par l'AFP, mardi 22 septembre, un ancien dirigeant de Clearstream, Ernest Backes, se dit "prêt à témoigner" sur une plainte visant le milliardaire Albert Frère, estimant que ce dernier pourrait être lié à l'affaire de falsification de listings actuellement jugée à Paris. Il prête un rôle au "réseau Frère" dans "la mise en orbite de l'affaire" de dénonciation calomnieuse.
Des informations qui viennent confirmer celles publiées lundi parChallenges. Co-auteur avec Denis Robert, l'un des prévenus du procès Clearstream, du livre "Révélation$", Ernest Backes, ex-responsable informatique de la chambre de compensation, préparerait un livre sur "L'affaire Clearstream 2". Il a demandé à être entendu par la juge France Baeckeland suite à la plainte déposée le 24 juillet dernier en Belgique par l'entrepreneur Jean-Marie Kuhn concernant la cession en 2006 de Quick Restaurant à la Caisse des dépots et consignations (CDC) par Albert Frère, qui possède des participations substantielles dans GDF Suez, Total, Lafarge et Pernod-Ricard.
Au cours de l'enquête Clearstream en France, Ernest Backes avait été entendu à deux reprises par les policiers comme témoin, sans évoquer un quelconque rôle d'Albert Frère. Le contrôle judiciaire de Jean-Louis Gergorin et d'Imad Lahoud, deux des prévenus au procès Clearstream, leur interdisait d'entrer en contact avec lui.

Sur le web : Clearstream : Denis Robert dénonce la mauvaise foi

Posta un commento

Disclaimer

AVVISO - Ai sensi dell'art. 1, comma 1 del decreto-legge 22 marzo 2004, n. 72, come modificato dalla legge di conversione 21 maggio 2004 n. 128, le opere presenti su questo sito hanno assolto gli obblighi derivanti dalla normativa sul diritto d'autore e sui diritti connessi.

I testi pubblicati dal sito mercatoliberotestimonianze.blogspot.com possono essere liberamente distribuiti alle seguenti condizioni:
1) i testi e i titoli devono rimanere nel loro formato originale;
2) la distribuzione non deve essere finalizzata al lucro;
3) deve essere citata la fonte e l'autore e l'indirizzo web da cui sono stati tratti.